En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Recherche

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
30 ans de Maitrise Orthopédique

Paru dans le numéro N°300 - Janvier 2021
Article consulté 298 fois

30 ans de Maitrise Orthopédique

Par L'équipe éditorial dans la catégorie EDITORIAL

« Maitrise orthopédique » est une revue exclusivement réservée à la chirurgie orthopédique qui est née il y a 30 ans. Il faut remonter aux années 80. La chirurgie vivait une véritable efflorescence des techniques orthopédiques. Chacun fabriquait son matériel en toute liberté. Dans tous les domaines : arthroplastie, ostéosynthèse, arthroscopie, rachis, les chirurgiens étaient confrontés à des innovations ...

Les origines : de 1990 à 2000

« Maitrise orthopédique » est une revue exclusivement réservée à la chirurgie orthopédique qui est née il y a 30 ans. Il faut remonter aux années 80. La chirurgie vivait une véritable efflorescence des techniques orthopédiques. Chacun fabriquait son matériel en toute liberté. Dans tous les domaines : arthroplastie, ostéosynthèse, arthroscopie, rachis, les chirurgiens étaient confrontés à des innovations hebdomadaires dont beaucoup sont restées sans lendemain mais dont certaines ont façonné l’orthopédie d’aujourd’hui. Compte tenu de l’absence de recul clinique de ces innovations, les revues scientifiques indexées ne pouvaient les publier et le moyen habituel pour les orthopédistes de se mettre au courant était d’assister aux journées scientifiques ou aux divers congrès qui se multipliaient. Il y avait donc une masse d’information non diffusée ainsi que de nombreux auteurs qui n’avaient aucun moyen d’exprimer leur point de vue en dehors du polycopié de leur congrès.

Raymond Roy-Camille

 

A la fin de l’internat chez Roy-Camille, Levon Doursounian avait évoqué ce problème lors de réunions de service. Lui et Gérard Saillant avaient conclu qu’il y avait largement la place en France pour un nouveau journal d’orthopédie. Mais les trois réfléchissaient...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous