En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

16 articles trouvés

Paru dans le numéro N°246 - Août/Septembre

Reprise d’une tige fémorale mécaniquement défaillante : planification et stratégie opératoire

Reprise d’une tige fémorale mécaniquement défaillante : planification et stratégie opératoire Par Paul Bonnevialle

Le remplacement d’une prothèse totale de hanche nécessite la maitrise des nouvelles conditions anatomiques secondaires aux détériorations acétabulaires et fémorales. Le patient, longtemps satisfait de sa première arthroplastie, souhaite retrouver indolence, mobilité et stabilité après la dépose-repose de ses implants mécaniquement défaillants ; mais le chirurgien, peut-il relever un tel défi à court et long terme ? Plusieurs éléments vont interagir sur cette réponse et en premier l’importance des lésions osseuses. Leur évaluation conduit à une classification lésionnelle préopératoire, étape incontournable pour anticiper les difficultés de repose des implants. Pour stabiliser le nouvel implant le ciment est encore envisageable mais actuellement il est le plus souvent fait appel à des tiges non cimentées à surface ré-habitable bioactive ou non.

Lire l'article

Paru dans le numéro N°235 - Juin-Juillet 2014

Les dix points clés de la révision fémorale par prothèse de révision recouverte d’hydroxyapatite

Les dix points clés de la révision fémorale par prothèse de révision recouverte d’hydroxyapatite Par Jean-Christophe Chatelet

Le challenge avec les tiges fémorales de révision recouvertes d’hydroxyapatite non verrouillées, consiste à retirer l’ancienne tige et son fourreau de ciment sans aggraver les lésions osseuses, trouver une stabilité primaire avec la prothèse de révision au contact de l’os vivant, afin d’obtenir une ostéo-intégration et une restauration du stock osseux seul garant d’une survie à long terme.

Lire l'article

Paru dans le numéro N°211 - Février 2012

Reconstruction du ligament croisé antérieur à 10 et 15 ans de recul : Association entre ménisectomie et arthrose

Reconstruction du ligament croisé antérieur à 10 et 15 ans de recul : Association entre ménisectomie et arthrose Par M. Cohen

Depuis le premier cas rapporté de reconstruction du ligament croisé antérieur jusqu’aux dernières techniques endoscopiques, la reconstruction du LCA a énormément évolué avec des techniques de plus en plus rapides et de moins en moins agressives. Les études de suivi des reconstructions du ligament croisé antérieur avec utilisation du tendon patellaire ont été rapportées à court, moyen et long terme. Dans la plupart de ces études, il y a eu une amélioration objective et subjective de la fonction avec des résultats qui ont été obtenus essentiellement dans les reconstructions précoces du ligament croisé antérieur.

Lire l'article

Paru dans le numéro N°211 - Février 2012

Reconstruction du ligament croisé antérieur sur squelette immature

Reconstruction du ligament croisé antérieur sur squelette immature Par M. Cohen

Les sports, qu’ils soient au niveau de la compétition ou bien simplement de loisirs, sont une des causes majeures de traumatisme pédiatrique. Du fait d’un engagement de plus en plus important des enfants et des adolescents dans le sport, il existe de plus en plus de lésions du ligament croisé antérieur.

Cependant actuellement, il existe encore des divergences sur la conduite à tenir pour la reconstruction du ligament croisé antérieur lorsqu’il persiste une ouverture des cartilages de croissance.

Lire l'article

Paru dans le numéro N°185 - Juin 2009

Reconstruction anatomique du ligament croisé antérieur

Reconstruction anatomique du ligament croisé antérieur Par S. Plaveski

La reconstruction du LCA est devenue une technique chirurgicale extrêmement répandue la plaçant au troisième rang des indications en chirurgie orthopédique. Si les résultats fonctionnels peuvent paraître excellents atteignant dans la plupart des séries 92 % de score classé A ou B dans la classification de l’IKDC (International Knee documentation Comittee), les résultats anatomiques objectifs résistent moins à une analyse plus fine, avec suivant les séries entre 5 et 25 % de score insuffisant (C ou D) représenté par une laxité différentielle supérieure ou égale à 5 mm, ou la présence d’une ébauche de ressaut rotatoire.

Lire l'article

Paru dans le numéro N°180 - Janvier 2009

Quoi de neuf dans l'infection sur prothèse articulaire ? Par J.-Y. Jenny

L’infection a toujours été la hantise du chirurgien orthopédiste, car la survenue de cette complication entraîne fréquemment une cascade thérapeutique déplaisante tant pour le patient que pour le chirurgien. Si l’incidence des infections postopératoires a beaucoup baissé dans les dernières décennies grâce aux progrès de l’hygiène et de l’antibiothérapie, le nombre croissant de patients opérés augmente mécaniquement le nombre de patients infectés.

Lire l'article

Paru dans le numéro N°175 - Juin 2008

Reconstruction du LCA : la navigation clé de l’évolution

Reconstruction du LCA : la navigation clé de l’évolution Par Ph. Colombet

La chirurgie de reconstruction du ligament croisé antérieur (LCA) est une intervention largement répandue dans le monde, Il est maintenant communément admis que les principales causes d’échecs sont : les erreurs techniques, les ruptures des greffes, les nouveaux traumatismes, et les lésions négligées des freins secondaires. Les erreurs techniques sont essentiellement représentées par le mauvais placement des tunnels osseux.

Lire l'article

Paru dans le numéro N°154 - Mai 2006

Intérêt d'une banque de tissus en chirurgie orthopédique

Intérêt d'une banque de tissus en chirurgie orthopédique Par O. Cornu, V. Druez, C. Delloye

Les pertes de substances tissulaires osseuses, cartilagineuses ou tendineuses peuvent faire l’objet de reconstructions chirurgicales afin de restaurer la fonction déficitaire des membres.
Si la transplantation d’un greffon autologue reste le premier choix pour beaucoup de chirurgiens orthopédistes, le prélèvement de ce type de greffon n’est pas dénué de conséquences et de risques de complications pour le patient.

Lire l'article

Paru dans le numéro N°128 - Novembre 2003

La reconstruction du ligament croisé antérieur par greffe à deux faisceaux utilisant les tendons de la patte d'oie

La reconstruction du ligament croisé antérieur par greffe à deux faisceaux utilisant les tendons de la patte d'oie Par G. Bellier*, P. Christel**, Ph. Colombet***, P. Djian****, J.-P. Franceschi*****, A. Sbihi*****

La reconstruction du ligament croisé antérieur (LCA) est une intervention largement pratiquée qui s'est fiabilisée au cours du temps avec une meilleure connaissance de l'anatomie et de la biomécanique de ce ligament. En plus des apports de la chirurgie arthroscopique et de la rééducation, l'utilisation de greffes résistantes, bien positionnées, combinées avec des moyens de fixations rigides et résistants conditionnent le succès de cette chirurgie.

Lire l'article

Paru dans le numéro N°124 - Mai 2003

La rupture du ligament croisé antérieur de l'enfant

La rupture du ligament croisé antérieur de l'enfant Par R. Badet*, F. Chotel**

Les ruptures intra-ligamentaires du ligament croisé antérieur (LCA) sont rares en milieu pédiatrique. Les structures ligamentaires de l'enfant étant réputées plus solides que la plaque de croissance la pathologie la plus fréquemment retrouvée, improprement dénommée "fracture des épines tibiales" , correspond à l'arrachement du pied d'insertion du LCA sur la surface pré spinale.

Lire l'article