En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

15 articles trouvés

Paru dans le numéro N°242 - Mars 2015

L’intérêt de l’ostéotomie de Zadek  dans les talalgies postérieures

L’intérêt de l’ostéotomie de Zadek dans les talalgies postérieures Par Yves Tourné (1), Anne-Laure Baray (2)

Les talalgies postérieures sont un motif fréquent de consultations podologiques. L’hypertrophie de l’angle postéro-supérieur du calcanéus, encore appelée « maladie de HAGLUND » reste l’étiologie la plus connue mais n’est pas en fait la cause la plus fréquente. Elle concerne aujourd’hui de jeunes femmes portant des escarpins à contrefort rigide et qui vont subir un conflit de l’insertion de leur tendon calcanéen et des bourses séreuses rétro-calcanéennes et rétro-achilléennes avec l’hypertrophie de cet angle postéro-supérieur. Mais d’autres entités ont depuis été démembrées, telles le calcanéus trop long, le pied creux ou les calcifications à l’insertion du tendon calcanéen qui selon leur volume peuvent représenter aussi une source de conflit. La rétraction du système suro-achilléo-plantaire pourra accentuer l’ensemble de ces tableaux cliniques.
Il n’existe donc pas un tableau clinique de conflit calcanéen postérieur mais plusieurs, chacun représentant une entité propre. Il y a malgré tout des passerelles entre ces différentes entités cliniques. Le risque commun à l’ensemble de ces talalgies postérieures est la dégradation progressive de l’enthèse conduisant à des lésions majeures tendineuses et une rupture ou une désinsertion à bas bruit.

Lire l'article

Paru dans le numéro N°240 - Janvier 2015

Comment, pourquoi et à qui je fais une ostéotomie du tibia ?

Comment, pourquoi et à qui je fais une ostéotomie du tibia ? Par C. Schwartz, R. Bordei

L’ostéotomie de réaxation du tibia pour gonarthrose sur déviation axiale est une intervention déjà ancienne. En France, elle reste d’actualité tout en étant en perte de vitesse par rapport à la prothèse unicompartimentale. A indications bien posées et techniques bien faites, ses résultats à long terme semblent proches de ceux des prothèses unicompartimentales. A charge contre les prothèses il faut garder à l’esprit la gravité d’une infection certes rare, alors que celle survenant sur une ostéotomie, tout aussi rarement, est de traitement bien moins difficile.

Lire l'article

Paru dans le numéro N°213 - Avril 2012

La maladie luxante de la hanche chez l'adulte : classification, indications chirurgicales, technique de la butée de hance par voie minimale invasive

La maladie luxante de la hanche chez l'adulte : classification, indications chirurgicales, technique de la butée de hance par voie minimale invasive Par Philippe Chiron

La dysplasie de hanche par insuffisance de couverture de la tête fémorale est une anomalie architecturale qui touche 4 % de la population caucasienne et est à l'origine de 48 % des arthroses au stade prothétique. La chirurgie préventive est possible, mais non dénuée de risques propres ; elle doit être indiquée après analyse soigneuse du cas de chaque patient. Pour notre part nous pensons que la butée de hanche par voie minimale invasive est le geste chirurgical le plus simple, sans complications majeures, le mieux évalué qui ne ferme pas la porte à la réalisation d'une arthroplastie de première intention de bonne qualité.

Lire l'article

Paru dans le numéro N°179 - Décembre 2008

Ostéotomie du capitatum et nécrose du lunatum dans la maladie de Kienbock

Ostéotomie du capitatum et nécrose du lunatum dans la maladie de Kienbock Par F. Rabarin, B. Cesari, Y Saint Cast, P.-A. Fouque, G. Raimbeau

La nécrose du lunatum ou maladie de Kienböck avant même la fragmentation du lunatum et l’arthrose peut retentir de façon importante sur la fonction du poignet et de la main. Les interventions de décompression de la loge lunarienne améliorent la fonction du poignet et parfois la qualité de la trame osseuse du lunatum. L’intervention de référence est l’ostéotomie d’accourcissement du radius. Ces deux notions sont consensuelles ; mais en cas d’ulna neutre, long ou de dysplasie de l’articulation radio ulnaire distale, l’ostéotomie accourcissante du radius est déconseillée en raison du risque de déstabilisation de l’Articulation Radio Ulnaire Distale et de conflit ulno carpien ; alors que faire ?

Lire l'article

Paru dans le numéro N°178 - Novembre 2008

Place de l'ostéotomie périacétabulaire dans le traitement des dysplasies cotyloïdiennes

Place de l'ostéotomie périacétabulaire dans le traitement des dysplasies cotyloïdiennes Par F. Laude, A. De Carvalho, A. Nogier, E. Sariali, Y. Catonné,

L’ostéotomie périacétabulaire (OPA) a été introduite dans le traitement des dysplasies de hanche par Reinhold Ganz et Jeff Mast au milieu des années 1980. On emploie le terme de dysplasie de hanche principalement quand on veut parler d’une insuffisance de couverture externe comme l’a si bien décrit Michel Lequesne, il y a maintenant 45 ans.

Lire l'article

Paru dans le numéro N°172 - Mars 2008

Ostéotomie de dérotation en un temps pour cal vicieux sur enclouage centro-médullaire

Ostéotomie de dérotation en un temps pour cal vicieux sur enclouage centro-médullaire Par W. Strecker

Le but de cette intervention est la correction des cals vicieux en rotation après consolidation chez les patients pris en charge par enclouage centro-médullaire fémoral. Elle est indiquée dans les cal vicieux post-traumatiques de plus de 15° en rotation. Elle est contre indiquée en cas de souffrance des tissus mous locaux, d’inégalité de longueur de plus de 3 cm et de clou tordu.

Lire l'article

Paru dans le numéro N°170 - Janvier 2008

Quand et comment mettre en place une prothèse totale de genou associée à une ostéotomie fémorale ou tibiale ?

Quand et comment mettre en place une prothèse totale de genou associée à une ostéotomie fémorale ou tibiale ? Par Y. Catonné, F. Khiami, B. Tillie, D. Ribeyre, O. Delattre, J.-L. Rouvillain, J.-Y. Lazennec

L’existence d’une importante déformation extra articulaire associée à une gonarthrose peut rendre la mise en place d’une PTG difficile voir impossible à réaliser par une technique habituelle.
Les déformations extra-articulaires sont souvent de faible angulation et elle peuvent alors se corriger dans la coupe osseuse en réalisant un équilibrage ligamentaire avec libération de la concavité.

Lire l'article

Paru dans le numéro N°168 - Novembre 2007

Ostéotomie fémorale distale de varisation par soustraction interne.

Ostéotomie fémorale distale de varisation par soustraction interne. Par J.-L. Doré*, J.-M. Frieh**

La Société d’Orthopédie de l’Ouest ( SOO) a souvent abordé ce sujet. J.M. Thomine en 1982 avait réfléchi sur l’écart valgisant 1 / J.C. Gardes la même année avait décrit sa technique par soustraction interne montée par plaque décalée 2 / Le congrès de la SOO à Vannes en 1987 avait consacré pour la première fois en France une table ronde exclusivement à : « Gonarthrose avec Genu Valgum » 3 / En 2000 P.Surer initiateur du principe des vis bloquées dans la plaque, avait décrit son astuce de coupe oblique supprimant le décalage cortical interne 4 / Bien entendu tous ces travaux font références à ceux de Paul Maquet.

Lire l'article

Paru dans le numéro N°163 - Avril 2007

Prothèses du genou et système extenseur - 2ème Journées Lyonnaises de Chirurgie du Genou

Prothèses du genou et système extenseur - 2ème Journées Lyonnaises de Chirurgie du Genou Par D. Dejour

Les Journées Lyonnaises de Chirurgie du Genou se sont tenues à Lyon du 21 au 23 septembre 2006 au centre de congrès. Ces journées étaient la 12ème édition, organisées par le groupe de l’ALRM, association à but non lucratif qui organise depuis 1971 « les journées lyonnaises de chirurgie du genou ». Ce congrès était également la deuxième édition de « l’European Advanced Course on Knee Arthroplasty » qui est un « Current Concept » Européen sur les prothèses du genou. Cette manifestation a permis de faire une mise au point globale et exhaustive des différents aspects des prothèses totales et partielles du genou. La fréquentation de cette manifestation était de 749 chirurgiens orthopédistes dont 39% étaient étrangers.

Lire l'article