En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

12 articles trouvés

Paru dans le numéro N°246 - Août/Septembre

Reprise d’une tige fémorale mécaniquement défaillante : planification et stratégie opératoire

Reprise d’une tige fémorale mécaniquement défaillante : planification et stratégie opératoire Par Paul Bonnevialle

Le remplacement d’une prothèse totale de hanche nécessite la maitrise des nouvelles conditions anatomiques secondaires aux détériorations acétabulaires et fémorales. Le patient, longtemps satisfait de sa première arthroplastie, souhaite retrouver indolence, mobilité et stabilité après la dépose-repose de ses implants mécaniquement défaillants ; mais le chirurgien, peut-il relever un tel défi à court et long terme ? Plusieurs éléments vont interagir sur cette réponse et en premier l’importance des lésions osseuses. Leur évaluation conduit à une classification lésionnelle préopératoire, étape incontournable pour anticiper les difficultés de repose des implants. Pour stabiliser le nouvel implant le ciment est encore envisageable mais actuellement il est le plus souvent fait appel à des tiges non cimentées à surface ré-habitable bioactive ou non.

Lire l'article

Paru dans le numéro N°244 - Mai 2015

Prothèses à tiges courtes dans l’arthroplastie prothétique de hanche : Exposé sommaire des classifications et des indications

Prothèses à tiges courtes dans l’arthroplastie prothétique de hanche : Exposé sommaire des classifications et des indications Par Sabine Mai

L’arthroplastie prothétique de hanche est une opération gagnante avec de bons résultats à long terme. Les patients sont de plus en plus jeunes et exigeants. En Allemagne, plus de 20 % des patients ont moins de 60 ans. Ils ont une espérance de vie plus grande et sont plus actifs avec une demande de haute qualité de vie incluant des exercices sportifs. Pour cette raison, des techniques opératoires et des implants respectant le capital osseux et les parties molles sont développées. En particulier pour les patients actifs, la reconstruction de l’offset et de l’égalité de longueur des membres inférieurs sont importants. Jusqu’à présent, les designs des prothèses réduisent souvent l’offset ce qui est responsable d’une hanche instable. La correction par une tête plus longue est à l’origine d’un allongement du membre (Jerosch et Funken). Edeen et al. ont constaté que 32 % des patients sont sensibles à une différence de longueur. Ces inégalités sont souvent un motif de procès.

Lire l'article

Paru dans le numéro N°168 - Novembre 2007

Classification des déformations du pied et principes thérapeutiques

Classification des déformations du pied et principes thérapeutiques Par R. Seringe, Ph. Wicart

Le pied et la cheville (en excluant les orteils), sont constitués de 14 pièces osseuses et de 17 articulations. Avec les orteils, cela fait un total de 28 os et 31 articulations. En outre, la fonction est assurée par 29 muscles dont 11 muscles extrinsèques (muscles longs jambo-pédieux).
Le pied peut donc présenter une multitude de déformations ostéo-articulaires qui échappent à une analyse simple comme peut l’être l’étude de la hanche ou du genou.

Lire l'article

Paru dans le numéro N°145 - Juin 2005

Les techniques chirurgicales du traitement des fractures extra-articulaires des métacarpiens chez l'adulte

Les techniques chirurgicales du traitement des fractures extra-articulaires des métacarpiens chez l'adulte Par Yves KERJEAN

Les fractures extra-articulaires des métacarpiens touchent le sujet jeune et sont les plus fréquentes des fractures de la main. Bien que ces fractures soient le siège dans la majorité des cas d’un traitement orthopédique, certaines fractures métacarpiennes sont impérativement chirurgicales. Leur réduction et leur stabilisation demeurent indiquées pour autoriser une mobilisation précoce qui sera le meilleur moyen d’éviter l’œdème, la raideur articulaire et les adhérences tendino-périostées. La négligence de ces fractures peut entraîner des conséquences redoutables.

Lire l'article

Paru dans le numéro N°140 - Janvier 2005

Les laxités postérieures chroniques du genou

Les laxités postérieures chroniques du genou Par L. Jacquot*, N. Bonin**, T. Aït Si Selmi***, Ph. Neyret***

Nous traitons dans ce chapitre qui se veut pratique les laxités postérieures chroniques du genou. Alors que le diagnostic, la classification, et le traitement des laxités antérieures chroniques du genou sont globalement circonscrits, le problème des laxités postérieures est tout autre.
Le mécanisme est souvent imprécis car les accidents surviennent le plus souvent à haute énergie. Le diagnostic, souvent méconnu, notamment dans le cadre d'accident de 2 roues doit être évoqué devant tout genou traumatique.

Lire l'article

Paru dans le numéro N°137 - Octobre 2004

La classification d'Utheza des fractures thalamiques du calcaneus

La classification d'Utheza des fractures thalamiques du calcaneus Par B. Chaminade, P. Chiron

G. Uthéza a incité de nombreux élèves à se pencher sur le problème particulier des déplacements et de la synthèse des fractures du calcanéum. Ces travaux se sont étalés sur une trentaine d'années. Chaque élève, en s'appuyant sur les possibilités de l'imagerie de son époque et des travaux de ses prédécesseurs, à apporté sa pierre. Les auteurs de ces différents travaux sont : J.A. Colombier, P.H. Flurin, , M. Goldzak, A. Nehme, J. Puget, M. Saint Criq, J.L. Tricoire, E. Toullec, S. Zographos.

Lire l'article

Paru dans le numéro N°133 - Avril 2004

Les fractures de rotule

Les fractures de rotule Par L. Jacquot, S. Gadeyne, T. Ait Si Selmi, Ph. Neyret

La position sous-cutanée expose particulièrement la rotule, os sésamoïde inséré dans le tendon terminal du quadriceps, aux traumatismes. Les fractures de rotule représentent 1 % des fractures du squelette.

Lire l'article

Le 01/12/2001

Evaluation, classification et traitement de la lésion du ligament croisé antérieur

Evaluation, classification et traitement de la lésion du ligament croisé antérieur Par S. M. Howell

La rupture du ligament croisé antérieur (LCA) a des conséquences graves pour l'athlète et le travailleur car l'instabilité du genou peut les empêcher de pratiquer leur sport ou de poursuivre leur activité. La reconstitution minutieuse des antécédents, l'examen clinique, la classification de la lésion et l'organisation d'un plan de traitement efficace peuvent réduire le handicap provoqué par une rupture du LCA. L'objectif de cette synthèse est d'examiner plusieurs points relatifs à l'évaluation, la classification et le traitement des patients présentant une rupture du LCA.

Lire l'article

Paru dans le numéro N°104 - Mai 2001

Le système intégral de classification des fractures de maurice Muller

Le système intégral de classification des fractures de maurice Muller Par S. Nazarian

Le Système de Classification Intégrale des Fractures (SCIF) englobe toutes les localisations osseuses.

Ce système obéit à deux principes, l'un structurel qui établit l'organisation du tableau de classification, et l'autre opérationnel qui en précise le mode d'emploi.

Selon le principe structurel, les fractures propres à chaque segment du squelette, sont regroupées dans un tableau de classification organisé en triades hiérarchiques successives : 3 Types, divisés en 3 Groupes, eux mêmes subdivisés en 3 Sous-groupes. La hiérarchie des triades est organisée selon l'importance de la gravité lésionnelle.

Lire l'article