En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

17 articles trouvés

Paru dans le numéro N°238 - Novembre 2014 - Cahier N°1

Prothèse unipolaire pour le traitement de la fracture cervicale fémorale déplacée du sujet âgé

Prothèse unipolaire pour le traitement de la fracture cervicale fémorale déplacée du sujet âgé Par Xavier Flecher*,**, Stéphane Deschamps***, Sebastien Parratte*, Stéphane Boisgard***, Jean-Nöel Argenson*

La prise en charge des fractures du col du fémur du sujet âgé est un réel problème de santé publique devant le vieillissement de la population et l’augmentation de leur fréquence. Le traitement recommandé pour les fractures déplacées intra-capsulaires et/ou de stade 3 ou 4 selon Garden est l’arthroplastie de hanche.
Lorsque le patient est âgé de plus de 80 ans et/ou présente un score fonctionnel bas, il est admis qu’une arthroplastie partielle, sans arthroplastie acétabulaire, est une solution permettant d’obtenir un résultat clinique satisfaisant...

Lire l'article

Paru dans le numéro N°211 - Février 2012

Reconstruction du ligament croisé antérieur à 10 et 15 ans de recul : Association entre ménisectomie et arthrose

Reconstruction du ligament croisé antérieur à 10 et 15 ans de recul : Association entre ménisectomie et arthrose Par M. Cohen

Depuis le premier cas rapporté de reconstruction du ligament croisé antérieur jusqu’aux dernières techniques endoscopiques, la reconstruction du LCA a énormément évolué avec des techniques de plus en plus rapides et de moins en moins agressives. Les études de suivi des reconstructions du ligament croisé antérieur avec utilisation du tendon patellaire ont été rapportées à court, moyen et long terme. Dans la plupart de ces études, il y a eu une amélioration objective et subjective de la fonction avec des résultats qui ont été obtenus essentiellement dans les reconstructions précoces du ligament croisé antérieur.

Lire l'article

Paru dans le numéro N°178 - Novembre 2008

Arthroplastie totale de hanche par voie antérieure de Hueter mini-invasive.

Arthroplastie totale de hanche par voie antérieure de Hueter mini-invasive. Par F. Laude*, P. Moreau**, P. Vié***

Cette voie d’abord a été introduite par Robert Judet il y a environ 50 ans et dérive de la voie de Hueter. Elle impose le plus souvent l’utilisation d’une table orthopédique ou d’une extension pouvant transformer une table standard. Elle est très anatomique car elle respecte l’appareil musculaire périarticulaire et apparaît comme l’abord privilégié pour une implantation prothétique selon un protocole mini-invasif.

Lire l'article

Paru dans le numéro N°174 - Mai 2008

Le resurfaçage total de la hanche : retour du passé ou arthroplastie moderne ?

Le resurfaçage total de la hanche : retour du passé ou arthroplastie moderne ? Par Ph. Chiron

Par son principe le resurfaçage de la hanche est séduisant. Le grand diamètre de la tête se rapproche de l'anatomie et permet de limiter le risque de luxation. L’offset initial de la hanche prothèsée est conservé ainsi que la longueur du col laissant aux muscles leur tension initiale ! Le capital osseux est préservé non seulement en conservant le centre de la tête et le col mais également en évitant une altération inutile de la zone métaphyso-diaphysaire de l'extrémité supérieure du fémur.

Lire l'article