En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Le 01/02/2006

N°151 - Février 2006

N°151 - Février 2006

Article : Extrait de l'atlas du traité des fractures et des luxations - Planche XVII : Luxation des Vertèbres cervicales Par J-F. Malgaigne

Cette lésion diffère de la précédente en ce que les apophyses articulaires ne sont pas complètement abandonnées... C’est donc à tort qu’on l’a laissée jusqu’ici à peu près dans l’oubli, et qu’on ne l’a pas distinguée de la luxation complète. A l’autopsie même, les observateurs n’ont pas toujours précisé le mode de déplacement subi par les apophyses articulaires ; j’espère cependant que l’ensemble des faits laissera peu de doute sur l’interprétation que j’en ai donnée.

Lire l'article

Article : Les fractures transversales hautes du sacrum : notre expérience pour le diagnostic et le traitement Par T. Sofia, S. Zouaoui, J.Y. Lazennec, Y. Catonne, G. Saillant

La fracture transversale du sacrum est une lésion rare et souvent méconnue. Elle est également connue sous le terme « suicidal jumper’s fracture » après la publication de R. Roy-Camille en 1985. Elle représente moins de 1% des fractures rachidiennes et 3 à 5% des fractures sacrées. Les cas rapportés sont souvent isolés ou tirés d’une faible série. Son incidence est certainement sous-estimée en raison de la difficulté de son diagnostic. La première cause de fracture transversale haute du sacrum est une chute d’un lieu élevé, notamment par défenestration au cours d’une tentative d’autolyse. Notre expérience est basée sur une série de 50 cas depuis 1977.

Lire l'article