En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Le 01/03/2002

N°112 - Mars 2002

N°112 - Mars 2002

Article : L'épaule "lâche" Par I. Kelly

Les termes de laxité et d'instabilité appliqués à l'épaule sont souvent source de confusion. Je préfère qualifier ces épaules de lâches et envisager les problèmes de laxité et d'instabilité séparément. Comme nous le verrons l'instabilité se présente souvent de façon voilée et son diagnostic peut solliciter la sagacité du chirurgien orthopédiste.

Lire l'article

Article : Comment connaître la position du bassin dans le plan frontal avant la pose d'une PTH ? Par J.-L. Doré

Pour poser une cup cotyloïdienne, les chirurgiens utilisent le porte-cupule avec ses repères d'antéversion et d'inclinaison, mais sans bien connaître comment s'est placé le bassin osseux lors de l'installation sur la table d'opération, notamment en décubitus latéral. Si un malade à hanches souples a les deux membres inférieurs de la même longueur en pré-opératoire, si après l'installation sur la table d'opération ses deux talons ne se retrouvent pas à l'aplomb : de quelle angulation a basculé le bassin ?

Lire l'article

Article : Extrait de l'Atlas du traité des fractures et des luxations. Planche XX XXI XXII : Luxations scapulo-humérales Par J.-F. Malgaigne

La dissection montra d'abord que la luxation avait été incomplète, le rebord glénoïdien ayant creusé une gouttière sur la portion articulaire de la tête humérale. La majeure partie de cette tête, tournée fortement en dedans, appuyait sur une sorte de cavité communicante, mais qui n'était encore ni osseuse, ni même cartilagineuse. La cavité glénoïde n'avait gardé son cartilage que dans sa portion inférieure ;

Lire l'article