En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la bonne gestion de votre compte et de vos abonnements.

Prothèses totales de hanche :  de quoi peut-on encore débattre ?

Paru dans le numéro N°264 - Mai 2017
Article consulté 398 fois

Prothèses totales de hanche : de quoi peut-on encore débattre ?

Par Compte rendu : Charles Msika dans la catégorie CONGRÈS
196 avenue Victor Hugo - Paris 75116 charles.msika@laposte.net

Malgré le choix d’un sujet en apparence plus que galvaudé, l’AAOS fait une fois de plus salle comble sur ce qui pourrait sembler des notions acquises. Ce symposium conçu comme un tour d’horizon élargi, en sélectionnant quelques controverses ciblées, finit pourtant par créer une dynamique de réflexion critique non dénuée de portée pédagogique même si certaines pratiques Nord-Américaine divergent souvent de nos habitudes hexagonales.

Symposium AAOS 2017 de San Diego auquel participaient :
J.R. Lieberman (Los Angeles), D.J. Berry (Rochester), J.J. Callaghan (Iowa City), J.C. Clohisy (Saint Louis), C.J. Della Valle (Chicago),
W.A. Jiranek (Richmond), A.V. Lombardi (New Albany), S.J. MacDonald (London, Ontario), W.J. Maloney (Redwood City), D.E. Padgett (New York),
M.W. Pagano (Rochester), B.D. Springer (Charlotte), R.T. Trousdale (Rochester)

************************************************

Malgré le choix d’un sujet en apparence plus que galvaudé, l’AAOS fait une fois de plus salle comble sur ce qui pourrait sembler des notions acquises. Ce symposium conçu comme un tour d’horizon élargi, en sélectionnant quelques controverses ciblées, finit pourtant par créer une dynamique de réflexion critique non dénuée de portée pédagogique même si certaines pratiques Nord-Américaine divergent souvent de nos habitudes hexagonales.

 

Une voie d'abord préférentielle peut-elle s'imposer ?

La recette de présentation reste la même : deux perspectives s’affrontent par des leaders d’écoles divergentes. La voie d’abord postérieure, plus particulièrement dans sa version mini, reste, pour la Mayo Clinic, le gold standard. Ses vertus sont passées en revue : sur le plan anatomique elle autorise une meilleure vue, plus complète de...

Contenu réservé aux abonnés

Abonnez-vous